De Carolis, la fin est proche

Publié le par CFDT-FTV

Patrick De Carolis s'apprête peut-être à présider son dernier conseil d'administration cette semaine. Les médias annoncent qu'Alexandre Bompart, la patron d'Europe 1, serait l'homme choisi par l'Elysée pour reprendre la présidence de France Télévisions.

 

On savait depuis le début de l'année que le duo Carolis et Duhamel s'attendait à "sauter" après les élections régionales. Nous avons noté depuis 2 semaines que les négociations sur les conventions collectives n'avançaient plus d'un pouce, la semaine dernière la CGT avait, avec un grand énervement, évoqué cette possibilité. Autant de signes qui tendait à confirmer cette tendance.

 

Mardi, Patrick De Carolis pourait faire son pot de départ à l'occasion du conseil d'administration puis du CCE de FTV. Il ne manquera pas, comme à son habitude, de s'envoyer lui-même des fleurs et des médailles pour célébrer son bilan. La CFDT ne le regrettera pas et ne manquera pas de tirer le vrai bilan de PDC:

 

-Un affaiblissement de l'audiovisuel public et un groupe sans projet culturel et industriel clair,

-Une absence de créativité, un dossier social sur les conventions collectives inextricable,

-France 3 le plus gros employeur du groupe et ses 5 500 salariés dans une situation critique, une audience à son plus bas historique, sans moyens, sans projet et avec des programmes régionaux laminés,

-A RFO un grand bazar.

 

-Seule France 2 et les "petites chaînes" du groupe s'en sortent mieux parce qu'elles ont bénéficié de relativement plus de moyens... En fait nous pensons que PDC et P. Duhamel ont fait le choix de tenter de sauver le soldat France 2 sur le dos de France 3.

 

On pourrait continuer longtemps comme cela. Patrick De Carolis laisse un bilan en trompe l'oeil, et même en "trompe couillons"  avec beaucoup de dossiers encombrants sous les tapis, pour son successeur.

 

Mais Alexandre Bompart, ne viendrait pas seul, il serait épauler par un homme qui connait la maison et qui ne pouvait postuler à la présidence en raison de son âge, le Parisien annonce une partie de son équipe potentielle "Jean-Pierre Cottet, l’ancien patron de France 2, pour être son directeur général, Ara Aprikian, le patron des programmes de Canal +, et Christophe Tardieu, un proche de l’ancienne ministre de la Culture Christine Albanel, pour le poste de secrétaire général.": http://www.leparisien.fr/actualite-people-medias/alexandre-bompard-tout-pres-de-france-televisions-12-04-2010-882969.php

 

A suivre...

Commenter cet article