Déclaration préalable au CCE du 28 janvier

Publié le par CFDT-FTV

Le mouvement de grève du 28 janvier, à l’initiative de 6 organisations syndicales (CFDT,

SNJ, CGC, SUD, SITR, SRCTA) est un succès.

Sur les antennes de F2, F3, RFO, la mobilisation des personnels montre clairement leur

désarroi face à la réorganisation et au dossier des conventions collectives.

Le référendum qui vient de se dérouler confirme ce désarroi. Plus de 2000 salariés ont

exprimé à la quasi unanimité qu’ils n’ont pas suffisamment été informés sur leur situation

professionnelle dans le nouveau dispositif.

Aujourd’hui face au soutien, manifesté par tous les salariés envers leurs représentants

syndicaux, la direction ne peut plus ignorer nos demandes formulées depuis plusieurs

mois :

- Organigrammes nominatifs précisant pour chaque poste, le contenu des

activités ainsi que les liens fonctionnels et hiérarchiques avant et après

restructuration. Les organisations syndicales rappellent à la direction que la

consultation des CE et CHSCT doit être préalable à tout ou partie de la mise

en place de la restructuration. Nous exigeons une réponse immédiate et

claire de la présidence du CCE sur cette question fondamentale.

- La direction doit également répondre aux attentes des salariés qui refusent

que leurs métiers, leurs conditions de travail, leurs salaires, soient détériorés

à l’occasion de la négociation des conventions collectives et accords

d’entreprises.

Les salariés veulent continuer à exercer pleinement toutes leurs missions de service

public.

Publié dans Repères

Commenter cet article