LA DIRECTION REPREND SA COPIE

Publié le par CFDT-FTV

Après une après-midi d'échanges vifs sur l'esprit régressifs de tous les textes qui nous ont été soumis jusque là la direction de France Télévisions nous a annoncé dans la soirée qu'elle reprenait son texte sur le temps de travail qui faisait déjà l'unanimité contre lui avant même d'avoir été discut en détail.

Déclaration CGT : « vous déclarez la guerre aux journalistes, nous allons organiser des AG et préparer une grève générale. »

Déclaration CFDT : «  Nous ne rentrerons pas dans le détail de la négo. tant que nous n’aurons de débat sur le plan politique et économique de l’entreprise. Qu’est-ce qui vous oblige à nous faire ces propositions. »

Déclaration CGT : « Nous voulons travailler et défendre les intérêts des salariés et ne croyons pas que la direction aura de meilleures intentions. »

Incident entre LD(CGT) et DP (SNJ).

Réponses direction :

  Débat sur la réunion disparités de lundi prochain.

 

DRH : « je me réfère aux propos du Président.  Un équilibre global qui est à trouver. C’est une Négo complexe, quand vous aurez la totalité des textes vous pourrez vous déterminer. Sur votre façon de considérer les textes en « régression ».  Il n’y aura pas d’harmonisation par le haut. Nous trouverons les moyens d’avoir un texte qui aura une valeur pour ensemble des salariés de l’entreprise avec un équilibre. Nous souhaitons bâtir un texte neuf et pas une adaptation des anciens textes. »

Syndicats : Vos propositions ne sont pas acceptables

Direction : « Nous sommes à l’écoute des votre, c’est une base et ouvrons la négociation, nous attendons vos textes. »

SNJ : « Nous n’avons pas dénoncé les conventions collectives, celles que nous avons actuellement nous vont très bien. Vous n’avez qu’à vous en inspirer. »

CFDT : « Vos propositions sont de nature à mettre le feu aux poudres. Elles ne peuvent conduire d’entrée qu’à un raidissement de notre part. Vos propositions sur la localisation géographique, ne peuvent que conduire à des analyses du genre « on nous prépare des pratiques de type Orange ». Le compteur tourne pour nous, avec le 4 juillet en ligne de mire, mais pour vous aussi. La seule réponse sérieuse que vos propositions nous obligent à répondre c’est : on veut garder nos conventions actuelles et débrouillez vous pour harmonisez au mieux disant».

SNJ : « On a l’impression que vous mettez tout en œuvre pour développer une image de la télé publique comme ingouvernable et irréformable. »  

CFDT : «vous nous parlez de développement de l’entreprise et de nouveaux projets, je constate que dans ce que vous nous proposez, le plan éventuel de développement de l’entreprise est intégralement financé sur le dos des salariés. Où intervient l’actionnaire dans le développement ? »

SNJ : « Dans vos propositions jamais vous ne reprenez  le moindre paragraphe de nos conventions collectives actuelles. »

Suspension de séance

La direction propose de continuer  l’étude du texte de la semaine dernière…

Réponse des syndicats : « On dirait que vous ne nous avez pas entendu, vous faites comme si on ne vous avait rien dit, comme s’il ne s’était rien passé. » Unanimité des syndicats.  

 

Dans la soirée la direction nous apprend qu’elle retire son texte sur le temps de travail en signe d’apaisement. Le problème de fond n’est pas réglé pour autant. Les négociations reprennent ce matin à 10h.

 

Publié dans ARCHIVES négos

Commenter cet article