Négo du 25 février 2010

Publié le par CFDT-FTV

Voici quelques extraits de la rencontre de 2 trains face à face: la direction qui souhaite discuter à partir de son texte, les syndicats qui refusent ce texte et souhaitent aménager les conventions actuelles. Nous n'avons pas le sentiment que la direction actuelle veut/peut faire bouger les lignes de cette négociation. Cela ressemble à une dialogue de sourds... En somme pour la direction tout est à discuter mais rien de ce qu'elle veut nous imposer ne peut être remis en question.


DRH : "Suite à la rencontre de vendredi nous vous proposons de poursuivre sur les 4 points que vous avez mis en avant dans vos revendications, par exemple en premier lieu la classification. Nous ne reviendrons pas sur les 4 points qui font divergence mais nous sommes prêts à les améliorer.

CFDT : si je vous dis automatismes, qu’est-ce vous dites ?

DRH : Nous avons dit que nous sommes opposés aux automatismes, mais nous pouvons parler de gestion des parcours professionnels et nous avons des propositions à vous faire dans ce domaine. Voulez-vous les écouter ?

SNJ-CGT : Comment vous faire confiance alors que vous ne voulez pas par exemple encadrer dans les textes la pratique de journaliste pour le global média. Si vous ne bougez pas là-dessus par exemple comment pouvons re-rentrer dans cette négociation.

 CFDT : Moi j’aime bien discuter et négocier de choses que je connais, sur la structure du salaire il y a 4 composantes, je sais discuter à partir de là. La gestion des parcours professionnels, pour moi c’est du baratin parce que c’est un terme fourre-tout, les automatismes je sais ce que c’est. Que l’on rediscute et modernise certains termes du salaire je veux bien, mais autre chose je ne sais pas faire. Et puis découvrir des propositions, présentées dans des termes flous  en séance, comme vous nous le laissez entendre, ça me parait pas très sérieux.  

CFDT : Nous sommes à un tournant de la négociation, les revendications sont claires de notre côté, la position du président De Carolis a été claire "je ne reviendrais pas sur les 4 points mais à l’intérieur on peut négocier". Où sont vos propositions ? La balle est dans votre camp avancez-les on les étudiera et on vous dira. S’il n’y a rien de plus concret, ce sera bonsoir messieurs dames!

DRH : On a une volonté de mettre en place des parcours professionnels, discutons-en on verra si cela vous convient ou pas. Sur un autre point, vous nous avez dit on ne veux pas du système des critères classant, notre position n’est pas dogmatique là-dessus, c’est un outil, ce n’est pas une position politique.

CFDT : Ca fait 7 mois qu’on se fait des coquetteries. Soit vous nous remettez un vrai projet et on voit ce qu’on en pense, soit on estime qu’on a rien à négocier. Y a eu la réunion avec De Carolis et puis on a l’impression qu’on retombe dans le train-train.  Ca ne me parait pas à la hauteur…

Direction : quelques éléments de réponse et de réflexion. NDLR Ensuite elle essaie de noyer le poisson…


NDLR : Rien de nouveau sur le fond des choses. Nous avons le sentiment   de nous faire balader et de perdre notre temps, car rien de concret ne nous est proposé par écrit. Nous nous posons en aparté la question de la validité des la délégation de la direction que  nous avons en face de nous.


SNJ : Prenons les scriptes; avant y avait un seul métier qui leur permettait de travailler aux programmes , à la prod et à l’info. Aujourd’hui vous proposez que les scriptes de l’info soient classées au rang d’assistantes. Vous dites que vous voulez valoriser les métiers et vous déclassez les scriptes.

Direction :  mais ça aussi on peut en discuter…

CFDT : Vous vous foutez de notre poire, en deux depuis l’annonce de Sarkozy vous n’avez rien fait et vous découvrez aujourd’hui qu’il y aurait des systèmes différents entre les chaines (et encore tout ça est couvert par une convention). Et du coup vous nous proposez avec 7 mois de retard un système imbittable ! Et aujourd’hui vous n’avez rien à nous dire. Vous attendez nde nous des propositions sur des points que l'on refuse.

Direction : Tout est ouvert vous parlez d’automatismes, nous parlons de parcours professionnels avec des garanties rentrons dans la discussion et vous verrez que nous pouvons évaluer.

CFDT :  Aurez vous des propositions écrites dans l’espoir de débloquer la négo ou comptez-vous continuer à discuter avec nous de manière décousue et orale ?

SNJ-CGT : Vous restez sur des positions dogmatiques pour faire plaisir au pouvoir en place. Dites à De Carolis qu’on va lui pourrir sa fin de mandat. Vous prenez le risque d’un conflit.

CFDT : Vous dites vouloir partir d’un nouveau texte auquel on ne comprend rien. Nous on veut partir de nos textes existants, vous nous dites non, je ne vois pas pourquoi votre proposition serait supérieure à la notre. Partir de nos conventions actuelles et les adapter, c’est quand même plus pratique et rapide que de tenter d’inventer qq chose à partir d’un texte qu’on ne comprend même pas puisque vous voulez organiser des réunions techniques pour nous éclairer sur le fonctionnement de ce nouveau texte. Nous on ne veut pas ça !

DRH: poursuivons la discussion pour que nous puissions vous faire des propositions concrètes pour faire évoluer notre texte."

NDLR: A 17h nous en sommes toujours au même point, c'est à dire pas très loin. la DRH nous annonce qu'elle va mettre en forme des propositions concrètes écrites et nous convie à se revoir demain. On verra.

Commenter cet article