Procédons par ordre

Publié le par CFDT-FTV

Préliminaire utile pour ceux qui ne sont pas familiers de ce genre se sport, une négociation, surtout de cette ampleur, commence bien avant la négociation, par la négociation sur la méthode de négociation. Est-ce que je me suis bien fait comprendre?

Le premier chantier depuis plusieurs mois fut d'abord de tenter de faire un état des lieux des conventions collectives, de leur application au quotidien et surtout des accords d'entreprises.

 L'accord d'entreprise c'est quoi?
C'est un texte issue d'une négociation qui a valeur de droit et qui définit précisément tel ou tel domaine de l'organisation du travail et des relations sociales dans l'entreprise. Par exemple l'accord 35h, n'est pas le même à France 2 qu'à France 3. Il y a des accords qui définissent les indemnités et les temps de récupération sur le travail du dimanche pour les personnles techniques ou encore le droit syndical, c'est à dire quels moyens sont accordés aux représentants du personnel. En tout, nous avons compté plus d'une centaine d'accords sur l'ensemble de FTV, c'est ce qu'il va falloir harmoniser dans cette négociation.

La négociation sur la méthode
Après avoir peigné l'ensemble de ces accords, aussi bien que possible, c'est à dire avec la raie au milieu pour que personne ne soit lèsé, notre ambition est de ne pas nous faire tailler nos avantages sociaux en brosse, bien dégagés sur les oreilles. Pour cela faut-il encore s'adresser au bon coiffeur. Nous avons refusé la méthode de la direction de France Télévision. Elle consistait à nous faire négocier des textes nouveaux sans référence aux conventions existantes. Comme nous le disait l'autre jour Patrick De Carolis "Nous devons être capable d'écrire quelque chose d'entièrement nouveau, un texte de référence".
Bon, nous, on pense qu'on peut écrire un nouveau texte de référence mais à partir de ce qui existe, ne serait-ce que pour vérifier trés clairement ce qui change.

La Présidence s'aligne sur nos revendications
Face au front des syndicats qui veulent négocier en prenant en référence les conventions existantes et menacent de rompre les négo, la Présidence de FTV recule et nous donne rendez-vous le 26 novembre pour nous proposer un premier texte modifié, avec l'ancienne convention collective à côté; comme ça on pourra comparer.

Et finalement tout le monde s'est séparé content, mais bon d'un autre côté on est pas encore rentré dans "le bois dur"...

Publié dans Repères

Commenter cet article