REORGANISATION : La CFDT tire le signal d’alarme.

Publié le par CFDT-FTV

Nous avons combattu, dès le départ, le projet de réorganisation imposé, sans véritable info, sans débat avec les personnels et leurs représentants, par Patrick DE CAROLIS.

Comme on pouvait le prévoir, ce projet a totalement désorganisé l’entreprise, tout en créant un climat d’inquiétude et de stress pour tous les salariés de France Télévisions. Il en a plongé une partie dans de graves situations de souffrances au travail.

En voici les principales raisons :

- Mutations ou changements de service imposés,

- Perte ou changement d’activité (disparition du poste de l’organigramme),

- Rétrogradation professionnelle, y compris dans l’encadrement,

- Perte de contact avec la hiérarchie, chargée d’appliquer la réforme au forceps,

- Absence totale de perspectives de carrière et d’avenir,

- Absence de réponses aux interrogations des salariés,

- Organisation et planification aveugle, sans tenir compte des contraintes personnelles.

Depuis le début de la restructuration, plusieurs syndicats (CFDT, SNJ, CGC, SUD) ont alerté la Direction sur les risques psychosociaux liés à cette perte de repères et de valeurs provoquée par l’Entreprise unique.

Face à nos signaux d’alarme, la Direction n’a apporté aucune réponse concrète. En dépit des engagements fournis par Rémy Pflimlin, il semble bien que le processus ne soit pas inversé mais, au contraire, accéléré.

Aujourd’hui, la réorganisation compte déjà, à son bilan, 4 drames.

Certes, la Direction déclare assumer ses responsabilités mais, pour la CFDT, la seule issue crédible est de stopper cette réorganisation à marche forcée. Il s’agit de calmer l’inquiétude grandissante chez l’ensemble des personnels et prendre enfin le temps de réfléchir et négocier un bouleversement culturel dans un groupe de plus de 10.000 salariés.

Commenter cet article